Tekenessi

Trek Val d'Aoste - Tour des Géants - Grands Combins - Jour 8

Traversée du Népal - Suivez les retours du Yéti...
PARUTIONS D'ARTICLES
Je m'abonne Je me désabonne
ACCUEIL POURQUOI VOYAGER AVEC TEKENESSI ? INSCRIVEZ VOUS ! BLOG VOYAGE
RETOURS A CHAUD
PHOTOS SUR LES TRACES DU YETI HIMALAYAN ART
ART CONTEMPORAIN
CONTACT ABONNEMENT NEWSLETTER

Trek Val d'Aoste - Tour des Géants - Grands Combins - Jour 8


Ce matin, levé de bonne heure, comme à l’accoutumée.
Petit déjeuner et retour au lit. Il pleut des cordes. Pas des cordelettes, du bout pour arrimer un paquebot…A quoi bon tenter sa chance sous ce déluge.
8h30, une grande partie du ciel s’est dégagé. Vite tout préparer et partir. Le panneau devant le refuge indique la direction, il n’y a plus qu’à  suivre.
Petit aparté sur les panneaux, les gars/filles, il va falloir se mettre d’accord. Il devient possible de trouver 3 panneaux  qui se succèdent a 15’ d’intervalle et d’avoir toujours le même horaire. Je vous assure, je n’ai pas fait de surplace. Et puis mettez-vous d’accord avec le roadbook, il y a de grosses différences dans le timing. Allez un petit effort pour parfaire cette Alta Via 1.
Les bouquetins et chamois sont au rendez-vous. Le premier peu farouche, levé 1h00 avant le lever du soleil broute tranquillement avant de ne plus rien faire de la fin de l’après-midi (le rêve…).
Le second toujours plus craintif détale rapidement, avec grâce et élégance, bondissant dans les rochers, tout ce qu’il me manque après les 8h30 d’hier. Il y a encore quelques traces de cette journée, il va falloir se motiver un peu.

n691/Italie.Val.Aoste.tour.Geants.32.jpg



Les cols et crêtes s’enchaînent au-dessus des alpages où les bergeries libèrent leurs troupeaux de vaches pour qu’elles puissent paître.
Le ciel ne se dégage pas vraiment et les sommets environnants restent cachés toute la journée, la poisse.
Le brouillard monte de la vallée. Avec le même enthousiasme que dans les  films d’horreur où la nappe blanche envahit le bois alors que la jeune fille en mini-jupe décide contre toute attente de quitter la maison pour aller dans la forêt…
Bon ici, pas de maléfices, juste du brouillard, midi au chaud au bivouac du Rosaire Clermont. Le soleil perce très timidement, alors autant en profiter pour une courte sieste. Le col est juste au-dessus, mais ce qui me chagrine ce sont les 1400m de descente. Ce n’est pas la partie que je préfère. Mais ai-je vraiment le choix ?

n691/Italie.Val.Aoste.tour.Geants.4.jpg

n691/Italie.Val.Aoste.tour.Geants.33.jpg



La descente est longue, mais l’arrivée dans une forêt de mélèzes est toujours un régal. Ce vert tendre allié à la douceur de ses aiguilles donne à cet arbre une place particulière. Seul un écureuil grognon vient perturber ma crise de mysticisme liée à ce résineux…

n691/Italie.Val.Aoste.tour.Geants.3.jpg

Descendre, encore descendre, la chaleur est présente et je fonds comme une glace au soleil. Un pont, enfin, pour remonter vers la route où je dois trouver, comme l’indique le roadbook " le point d’hébergement…pas encore réalisé ". C’est un euphémisme, l’ancien hôtel Otemma est à l’abandon et ce n’est pas demain la veille qu’il va rouvrir. Au moins, il y a une fontaine pour réhydrater la machine, j’ai bien peur de ressembler à une momie.
Et maintenant, où dormir ?
Deux publicités trainent à côté de l’arrêt du bus, nous proposant un hébergement au village du dessus (Bionaz). Ils peuvent même venir nous chercher. Un seul souci, ici pas de réseau…Seule solution 30’ de plus sur le bitume.

n691/Italie.Val.Aoste.tour.Geants.2.jpg



Premier logement, plein, grrr…Seconde possibilité, le camping, je n’en ai pas bien envie ce soir. Un peu plus haut, un hôtel avec de la place, super accueil, une bière fraiche et la serveuse, me demande " mais pourquoi vous n’avez pas appelé, je serais venue vous chercher ", regrrr !!!
Avant la douche, direction le magasin pour refaire le plein. Chez les Duclos, que du local, une avalanche de saucisses, saucissons, fromages, pain aux noix et autres merveilles. Je repars chargé mais demain, il faudra tout porter…aucune importance, c’est pour la bonne cause.
Fin du jour 8...

Laurenttrek.val.d.aoste.tour.des.geants.2
 
    Top    
0 items   page 1/1
   
Annuler / Remonter     Poster un commentaire

Trek Val d'Aoste - Tour des Géants - Grands Combins - Jour 8