Tekenessi

Test Chaussure Atomic Backland Carbon 2021

Traversée du Népal - Suivez les retours du Yéti...
PARUTIONS D'ARTICLES
Je m'abonne Je me désabonne
ACCUEIL POURQUOI VOYAGER AVEC TEKENESSI ? INSCRIVEZ VOUS ! BLOG VOYAGE
RETOURS A CHAUD
PHOTOS SUR LES TRACES DU YETI HIMALAYAN ART
ART CONTEMPORAIN
CONTACT ABONNEMENT NEWSLETTER

Test Chaussure Atomic Backland Carbon 2021


Vous cherchez un test de la Backland Atomic 2021/22 d'Atomic sur le Net...et bien il n'y en a pas vraiment en cette date d'Octobre 2021.
Nous sommes donc des privilégiés qui avons pu goûter à cette chaussure durant notre expédition au Pakistan (Traversée Shimshal - Lukpe la - Snow Lake - Askole).

n906/Backland.Atomic.2021.2022.Pakistan.ski.Snow.Lake.1.jpg

Habituellement, je ne skie qu'en télémark...mais en ce printemps 2021, pour des raisons de poids et d'itinéraire je suis revenu au ski.
Nous avons donc passé un accord avec Atomic pour partir avec leur Backland Carbon, modèle 2021/22.
Légère, 1,2 kg en 47... elle avait aussi la couleur requise : noire.
Non, je ne suis pas un grand malade, mais lorsque vous êtes en haute altitude (au-dessus de 5500m), vous appréciez cette couleur qui au moindre rayon de soleil vous réchauffe les pieds. Et de toute façon, s'il fait froid et mauvais temps, vous aurez froid...
Pour terminer cet aparté, je dois vous souligner que cette année, il a fait particulièrement chaud dans la seconde partie du voyage. Mais rien de plus simple que de retirer ses pieds du chausson à la pause de midi et de laisser respirer l’ensemble.

backland.atomic.2021

Parce que là est sa principale qualité : le confort.
Il est aisé d'enfiler et de retirer son pied du chausson. Une fois dedans les réglages sont multiples et permettent d'ajuster l’ensemble à votre pied.
Système Boa, laçage au-dessus de la cheville, crochet d'ajustement et large collier d'ajustement en haut de la chaussure.

n906/Backland.Atomic.2021.2022.Pakistan.ski.Snow.Lake.3.jpg

Le laçage était restée à la maison, car il n'était pas nécessaire pour cette expédition.
Il est a noter que j'ai trouvé le volume de la chaussure assez large, il faudrait que le système Boa aille un peu plus loin sur l'avant pour ne pas avoir besoin d'écarter les orteils pour compenser ce volume initial.
Bon, là, je chipote un peu. En grande courbe et dans toutes les neiges, la conduite est tout de même au rendez-vous. Vous avez l'impression d'avoir aux pieds une chaussure de ski de piste.

En effet, la Backland Atomic 2021, une fois le système ski-marche : Free Lock 4.0 rabattu et grâce aux zones renforcées en carbone du collier et de la coque la rigidité est au rendez-vous.
Ce n'est pas non plus un " flex " à 130, mais il est tout de même de 110.
Alors pour attaquer en poudre et en neige de printemps, c'est tout simplement parfait. Surtout que l'avant de la chaussure ne se " dilate " pas lorsque l'on appuie vraiment. Ce n'est pas un plastique trop flexible, mais réellement une chaussure faite pour profiter de la descente, comme de la montée.

n906/Backland.Atomic.2021.2022.Pakistan.ski.Snow.Lake.6.jpg


Il y a une petite guêtre sur le devant de la chaussure qui assure une bonne étanchéité et empêche la neige de s'infiltrer et deux petits aimants permettent un bon maintien. C'est vraiment le détail qui fait toute la différence...
Sur le modèle testé, les deux rabats rouges qui viennent fermer de devant de la chaussure (où est fixé le crochet de réglage) sont très rigides. Il faut trouver la bonne technique pour extraire le chausson, le soir...
Et oui, en expédition, on le retire souvent. Il fait parfois -15 à -20°C la nuit, dans la tente, alors si vous voulez mettre le pied dans vos chaussures le matin sans avoir l'impression de pénétrer dans un étau de glace, il faut mettre les chaussons au fond du duvet.
Ce qui est toujours pratique lorsque vous chaussez du 47...


Pour ma part, la hauteur de chaussure convient parfaitement. Elle permet un bon maintien du tibia.
Les inserts pour le maintien de la chaussure dans les fixations sont parfaits, pas un seul souci. Et c'est l'un des points forts, ne pas voir de soucis.
Parce que loin de tout, à vous de trouver une solution et vite, pour résoudre le moindre problème...

n906/Backland.Atomic.2021.2022.Pakistan.ski.Snow.Lake.4.jpg

Conclusion :
Si vous cherchez une chaussure rigide, aussi bien confortable à la montée qu'à la descente, cette Backland Atomic 2021/22 est faite pour vous. J'avais une peu d’appréhension après 21 années passées en télémark, mais là je suis agréablement conquis.
Elle est prête pour la prochaine expédition et de temps à autre par chez moi dans les Alpes.
Avec sa semelle rouge, elle ferait un petit clin d’œil à une grande marque de chaussures à talon de luxe que cela ne m’étonnerait pas ;-).

Vous pouvez en découvrir un peu plus sur le site d'Atomic.

C'est tout ?
Et non, vous vous doutez bien. Une bonne chaussure ne vaut rien si les fixations ne vont pas avec.
Nous avons donc opté pour la fixation Backland Tour, toujours chez Atomic. Par contre, dans sa version leash et non avec stops ski. Non, vous n'allez pas prendre vos skis sur le crâne en cas de chute...cela fait plus de 20 ans que j'ai des leashs sur mes télémarks et je skie sans casque.
Son aide au chaussage à l'avant est une plus en altitude, pas besoin de batailler longtemps pour que les ergots trouvent les inserts. Ce qui toujours énervant dans certaines situations.
Pour l’anecdote, un matin (après le passage du Lukpe la) impossible de clipper l'un des skis. La mâchoire se refermait, mais au moindre appui le ski se libérait.
Un peu de frayeur parce qu'il restait encore beaucoup de jours savant de rejoindre l’équipe de porteurs pour sortir par le glacier du Biafo. En prenant le temps de chercher, j'ai découvert qu'un petit bout de glace s'était caché sous le ressort central. Une petite aide du contenu du thermos et tout est rentré dans l'ordre. Le thé chaud peut donc être salvateur...mais, en cas extrême, vous pouvez aussi faire pipi dessus ;-).

n906/Backland.Atomic.2021.2022.Pakistan.ski.Snow.Lake.9.jpg

Pour ce qui est de l'arrière, les cales sont diablement efficaces et c'est toujours très appréciable lorsque vous tirez une pulka. et 13° que l'on met en place au bâton. A vous de choisir la dureté des tiges en métal pour parfaire le déchaussage en cas de chute.

n906/Backland.Atomic.2021.2022.Pakistan.ski.Snow.Lake.7.jpg

n906/Backland.Atomic.2021.2022.Pakistan.ski.Snow.Lake.8.jpg

Mais pourquoi cette fixation ?
Il est vrai que de nos jours il y a un large choix de fixations de randonnée. De l'ultralégère à celle qui s'apparente plus à une déclinaison des Transformers, le panel est large.
Et bien, c'est assez simple, nous cherchions un entraxe assez large pour limiter tout risque d'arrachement des vis. Entre votre propre poids en rotation, plus la poussée d'une pulka lourdement chargée, mieux vaut prendre en compte cette donnée.

n906/Backland.Atomic.2021.2022.Pakistan.ski.Snow.Lake.20.jpg

n906/Backland.Atomic.2021.2022.Pakistan.ski.Snow.Lake.11.jpg

n906/Backland.Atomic.2021.2022.Pakistan.ski.Snow.Lake.22.jpg

Voilà, vous savez tout.
L'hiver 2020-2021 tire à sa fin, mais vous pouvez déjà prévoir cet ensemble de chez Atomic pour l'hiver 2021-2022.
Un merci tout spécial pour Audrey ;-)

En attendant, quelques images supplémentaires :

n906/Backland.Atomic.2021.2022.Pakistan.ski.Snow.Lake.15.jpg

n906/Backland.Atomic.2021.2022.Pakistan.ski.Snow.Lake.16.jpg

n906/Backland.Atomic.2021.2022.Pakistan.ski.Snow.Lake.17.jpg

n906/Backland.Atomic.2021.2022.Pakistan.ski.Snow.Lake.18.jpg

n906/Backland.Atomic.2021.2022.Pakistan.ski.Snow.Lake.19.jpg

n906/Backland.Atomic.2021.2022.Pakistan.ski.Snow.Lake.14.jpg

Laurentski.rando
 
    Top    
1 items   page 1/1
 
Christophe 17 novembre 2021
Je crois que j'ai vue des pieds de yeti !

Rép : pas faux ;-)
   
Annuler / Remonter     Poster un commentaire

Test Chaussure Atomic Backland Carbon 2021