Tekenessi

Muztagh pass ski tour : une descente, une...

Traversée du Népal - Suivez les retours du Yéti...
ACCUEIL POURQUOI VOYAGER AVEC TEKENESSI ? INSCRIVEZ VOUS ! BLOG VOYAGE
RETOURS A CHAUD
PHOTOS SUR LES TRACES DU YETI HIMALAYAN ART
ART CONTEMPORAIN
CONTACT ABONNEMENT NEWSLETTER

Muztagh pass ski tour : une descente, une...


Vous venez de vous reposer au West Muztagh pass, 5756m, vous avez glissé (enfin) vers le K2 et vous êtes remontés vers le East Muztagh pass...il ne vous reste donc plus qu'à rejoindre le glacier du Muztagh et c'est gagné.
Oui, il ne vous reste plus qu'à....

Les tentes sont montées, sur le petit plateau de ce col, un endroit surplombant, d'où il est possible d'avoir une vue sur le glacier qui nous attend, ainsi que celui du Baltoro, celui  de l'année passée.
Celui d'où nous avions regardé à la jumelle ce passage clé, en se disant : " Bon ce n'est pas si compliqué, non ? "
A 13km de distance, même avec de bonnes jumelles, tout semble beaucoup plus facile...

n656/Mustagh.East.Muztagh.pass.ski.tour.Pakistan.telemark.2.jpg
Un sérac, un...

Côté informations, il faut avouer que :
  • En 2006, David Hamilton était passé avec un petit groupe
  • Les explorateurs l'avaient coupé bien avant
  • Les marchands du Baltistan l'utilisaient. Mais là c’était avant, avant que le glacier se transforme en un icefall infranchissable. Ou alors, ils se sont mélangés dans les noms de lieux...

Donc, rien de bien compliqué. Et puis, ce n'est que 300m...


Petit repérage la veille, avec un premier essai pas très concluant. Pierre teste une crevasse, nous faisant découvrir son petit cri dit " de la crevasse ", splendide.

On se rabat donc sur l'autre bord, le passage est exploitable, il faudra juste aménager tout cela.


Une première moulinette de 120m pour descendre participant(e)s et pulka. La petite corde statique de 100m et de 5mm sera d'un grand secours. Mais bon 5mm, c'est tout de même super fin dans les mains, et puis blanche c'est juste parfait dans la neige...grrrr !!!

Pour la suite, ce sera pour demain.


n656/Mustagh.East.Muztagh.pass.ski.tour.Pakistan.telemark.3.jpg

C'est parti...


Réunion du soir, avec croquis à l'appui pour expliquer la manip du lendemain.
" Tout le monde a compris ? Bon et bien on se retrouve demain. OK ? "
Oui, bon bof, impossible que tout se passe aussi bien, ce serait trop beau...
En tout cas, le soleil est au rendez-vous, juste magnifique, un point c'est tout.

Mise en place de l'ancrage avec l'un de mes skis. Tellement bien enfoncé dans la neige que l'on pourrait faire descendre un éléphant. Comment ça pas possible, ils ont bien traversé les Alpes, alors pourquoi pas la région du Baltoro !!!

n656/Mustagh.East.Muztagh.pass.ski.tour.Pakistan.telemark.4.jpg

Avec Fred on attend, personne n'arrive, et les explications d'hier, personne n'a retenues ?
Il faut remonter chercher tout le monde et c'est parti.
  • Stationnement à la plateforme d'attente
  • Attache de la pulka et de son (sa) guide
  • Descente en moulinette, " bon les gars, il faudrait accélérer, non ? "
  • Faire remonter la corde
  • Descendre une pulka seule, celle de Pierre qui est déjà en train d'installer le téléphérique, elle finit dans la crevasse. Un temps fou pour la récupérer...
  • Voilà, tout le monde est passé, à nous maintenant.
  • Descente avec deux pulkas, travail de forçat, mais pas le choix
  • Fred désinstalle et me rejoint à la deuxième partie, au bord des séracs...
n656/Mustagh.East.Muztagh.pass.ski.tour.Pakistan.telemark.6.jpg
Allez Fred, yes...


Normalement, ils ne nous restent plus qu'à récupérer le groupe qui a dû passer le téléphérique et la dernière descente, d'après le plan ;-).

Mais toutes les pulkas sont là...diantre, ce n'est pas dans le plan.

La mise en place du téléphérique est effectuée, mais au final, sans la corde de 100m, il est impossible de faire coulisser l'ensemble convenablement.

Bon, et bien on va s'y mettre, allez Fred, la journée n'est pas terminée. Il faut rejoindre Pierre et Dominique.

Fred reste en haut pour envoyer les pulkas et je descends avec Pierre pour les récupérer, les faire descendre d'un étage. Le reste du groupe attend à un petit col. A peine le temps de s'installer, c'est à dire s'ancrer dans la neige, qu'un pan de glace s'écroule sur lui-même au ralenti dans un bruit de verre pilé. Un spectacle grandiose lorsque l'on n'est pas dessous. La masse est tellement énorme que nous nous retrouvons sous un immense brumisateur, avant que l'ensemble ne glisse vers le fond de la vallée.


n656/Mustagh.East.Muztagh.pass.ski.tour.Pakistan.telemark.8.jpg


Reprendre ses esprits et démarrer le téléphérique. Pulka après pulka, notre technique progresse et nous sommes de plus en plus rapides pour faire " sauter " les pulkas par-dessus les rochers. Et voilà, tout est au col...


n656/Mustagh.East.Muztagh.pass.ski.tour.Pakistan.telemark.7.jpg


n656/Mustagh.East.Muztagh.pass.ski.tour.Pakistan.telemark.5.jpg


n656/Mustagh.East.Muztagh.pass.ski.tour.Pakistan.telemark.12.jpg
Un téléphérique, un...


Il ne reste plus qu'à descendre la dernière pente en neige profonde pour rejoindre le glacier du Muztagh. Il faut remettre une moulinette, j'en ai marre, j'ai un peu froid...peu importe, il faut s'y plier.

C'est reparti, le groupe est de moins en moins rapide avec l'horaire qui tourne, et je commence à être de moins en moins patient à la manœuvre...Allez, on descend, dans l'axe svp...


n656/Mustagh.East.Muztagh.pass.ski.tour.Pakistan.telemark.10.jpg
Il faut aller tout en bas...si si si.


Reste à éviter le dernier cône de déversement des séracs, rechausser les skis pour rejoindre le centre du glacier et de ce fait éviter tous types d'avalanches.

Se faire à manger et rejoindre le duvet salvateur. Avant de s'endormir, un énorme sérac vient donner le coup d'envoi, nous sommes bien loin de lui, allez bonne nuit la montagne...


n656/Mustagh.East.Muztagh.pass.ski.tour.Pakistan.telemark.13.jpg
Le camp, dormir...

Demain, on glisse, un point c'est tout.

Merci Pierre pour cette journée inoubliable.


Le fameux col :


n656/Mustagh.East.Muztagh.pass.ski.tour.Pakistan.telemark.14.jpg
L'itinéraire...


Laurentpakistan.k2.baltoro

 
    Top    
1 items   page 1/1
 
Hugues 29 mai 2017
Tout cela semble si simple .... assis devant l'écran de l'ordinateur!
N'empêche, j'ai plus un poil de sec...Merci de nous faire partager ces moments!
Cela doit être une période faste pour les exploits car je viens de lire que Javier Camacho Gimeno a d'atteint le sommet du Lhotse 8516 m sans utilisation d'oxygène artificiel.

Rep : pour moi, beaucoup plus simple tout de même ;-)
   
Annuler / Remonter     Poster un commentaire

Muztagh pass ski tour : une descente, une...