Tekenessi

Népal : Haut Dolpo, Histoire d'Eau...

Traversée du Népal - Suivez les retours du Yéti...
PARUTIONS D'ARTICLES
Je m'abonne Je me désabonne
ACCUEIL POURQUOI VOYAGER AVEC TEKENESSI ? INSCRIVEZ VOUS ! BLOG VOYAGE
RETOURS A CHAUD
PHOTOS SUR LES TRACES DU YETI HIMALAYAN ART
ART CONTEMPORAIN
CONTACT ABONNEMENT NEWSLETTER

Népal : Haut Dolpo, Histoire d'Eau...



J'écris ces lignes en écoutant Nicolas Hulot nous dire qu'il démissionne du gouvernement. Bien entendu beaucoup sont dans la moquerie ou le seront. La politique politicienne tient encore le haut du pavé et va très certainement continuer à avancer en laissant l'écologie sur le bord de la route.
Sur beaucoup de points, il a raison, nous nous accommodons de petits pas, et ce depuis 30 ans. Mais la planète n'est plus aux petits pas, il suffit de regarder les pics de chaleur, la fonte des glaciers, la destruction économique et géologique de l'Afrique, la mousson incroyable dans le Kerala...sans parler de la disparition des oiseaux et des insectes, du plastique omniprésent dans notre environnement, de la chimie polluante présente dans nos aliments...bon on arrête là,  je vais déprimer.

ecologie.internet
Revenons au Dolpo.
Cette année la météo a été tout sauf clémente, je dois le concéder.
L'eau était présente partout :
  • Crue des torrents
  • Pluies incessantes
  • Neige sur les sommets
  • Coulée de boue...
Tout quoi.

n770/Haut.Dolpo.trek.Tamera.Kekyap.Mousson.14.jpg

Malgré le bruit des torrents en crue, j'entends la voix des Cassandres qui vont m'expliquer que j'aurais dû les écouter. Que l'on ne va pas au Dolpo en août !
Alain Finkielkraut le ferait bien mieux que moi en disant : " Mais taisez-vous "...
Je pense avoir assez de recul avec plus que 15 voyages au Haut Dolpo pour dire que j'ai passé de beaux mois d'août et de bien médiocres mois de septembre.
Je vais donc rester sourd à ce genre de discours.

n770/Haut.Dolpo.trek.Tamera.Kekyap.Mousson.16.jpg


La mousson qui était encore il y a peu assez bien calée est devenue beaucoup plus capricieuse. Et encore, le Haut Dolpo n'est pas la région la plus impactée par ce phénomène.
Le Haut Dolpo est plus vert que son voisin le Mustang, et pourtant lui aussi a reçu une quantité inhabituelle d'eau cette année.
Donc le mois d'août, à bannir ? Sérieusement, vous pensez que certains villages construisent des béals de plus de 2 km juste pour le plaisir de creuser en montagne. Non, bien évidemment, c'est plutôt un signe de manque de pluie...
L'orge commençait à se couvrir doucement de champignons, mauvais signe...
Le long mur de manis de Shimen s'est vu recouvert par endroits de boue venue des sommets. Un mur de plus de 300 ans tout de même...

n770/Haut.Dolpo.trek.Tamera.Kekyap.Mousson.17.jpg
Boue sur les murs de manis...

Des ponts ont littéralement disparu avec bien souvent les sentiers qui vont avec. Il a fallu réhabiliter d'anciens passages pour arriver à se sortir de ces souricières.
  • Le pont de Saldang a disparu, reste celui de Chagaon
  • Impossible de relier Saldang à Dho
  • Un groupe était coincé à Shey gompa
  • Le pont de Nemdo a lui aussi disparu
  • Les mules ne peuvent plus rejoindre Shimen depuis Tinje (Tinkyu)
  • Les caravanes du Tibet sont bloquées...au Tibet...
  • Et la gorge de la Chharka Tulsi était infranchissable...
C'était elle qui devait nous aider à rejoindre le passage de Kekyap pour le Mustang. Ce sera donc pour une autre fois, certainement celle de la grande Traversée du Népal que va tenter Tamera.

n770/Haut.Dolpo.trek.Tamera.Kekyap.Mousson.12.jpg
Pho

Malgré tout nous avons réussi à atteindre Pho par un itinéraire où beaucoup " fe font caffés les dents ", ce qui n'est déjà pas rien...
Ce passage entre Mugu et Pho est très problématique. Si la neige arrive en septembre, la dernière crête est infranchissable et en octobre vous pouvez oublier...reste donc l'été.
J'ai donc rempli une partie du contrat, et n'ai pas pu atteindre Lo Manthang, je l'avoue.
Mais, j'ai ramené tout le monde à bon port en temps et en heure, pour certains moins de 2h00 avant le vol pour la France ;-)...

n770/Haut.Dolpo.trek.Tamera.Kekyap.Mousson.13.jpg

n770/Haut.Dolpo.trek.Tamera.Kekyap.Mousson.15.jpg

Je tiens à souligner la cohésion, malgré quelques tensions, du staff qui m'a fait confiance dans mes choix. Il faut bien en faire, c'est aussi cela mon rôle, non ?
Un voyage intense et engagé où il a fallu mouiller son maillot, au figuré comme au sens propre...j'attends les images de chacun pour mieux m'en rendre compte.
Un voyage qui restera dans les annales.
Un voyage qui restera dans les mémoires, car pour certains nous avons touché à ce que l'on appelle l'Aventure. C'est-à-dire trouver des solutions aux problèmes que nous proposent les réalités de terrain.

n770/Haut.Dolpo.trek.Tamera.Kekyap.Mousson.9.jpg

n770/Haut.Dolpo.trek.Tamera.Kekyap.Mousson.10.jpg
Pas gagné...

Je remercie donc : Catherine, Brigitte, Nadège, Christila, Françoise, Dominique, Jacky, Franck, Sylvain, Paul, Jean-Marie, Mathurin. Mais aussi Dana, les " Sherpas ", les Kitchen boys, tous les porteurs...et une mention spéciale pour Séré, le cuisinier qui a toujours eu de bonnes idées culinaires pour nous remonter le moral (si besoin était) au dîner du soir.

n770/Haut.Dolpo.trek.Tamera.Kekyap.Mousson.1.jpg
Rencontre au sommet...
Ce n'est pas tout, mais on se retrouve quand ?

Laurent

Bonus :
n770/Haut.Dolpo.trek.Tamera.Kekyap.Mousson.7.jpg

n770/Haut.Dolpo.trek.Tamera.Kekyap.Mousson.11.jpg

n770/Haut.Dolpo.trek.Tamera.Kekyap.Mousson.4.jpg

n770/Haut.Dolpo.trek.Tamera.Kekyap.Mousson.3.jpg

n770/Haut.Dolpo.trek.Tamera.Kekyap.Mousson.6.jpg

n770/Haut.Dolpo.trek.Tamera.Kekyap.Mousson.8.jpg

n770/Haut.Dolpo.trek.Tamera.Kekyap.Mousson.2.jpg

n770/Haut.Dolpo.trek.Tamera.Kekyap.Mousson.5.jpg
Kagbeni...sauvé ;-)

logo.trek.nepal.1nepal.trek.logo
 
    Top    
1 items   page 1/1
 
Coco 27 septembre 2018
Je te soutiendrai comme prochain ministre de l'écologie !
Ceux en place en connaissent moins que toi sur la nature !

Rép : je suis prêts, merci :-)
   
Annuler / Remonter     Poster un commentaire

Népal : Haut Dolpo, Histoire d'Eau...